Château de Karlstejn Cristallerie Rückl et autre surprise

Publié le par JCR


Mercredi 10 juin    KARLSTEIN, NIZBOR et autre surprise ....

Il est 8h00, nous nous préparons à partir pour KARLSTEJN et son château. Dans le car, l’ambiance était plutôt guillerette, grâce à Gaby.


Nous étions donc en route et aurions bien aimé cueillir quelques cerises sur les nombreux cerisiers jalonnant cette petite route de « montagne », lorsque tout à coup … soudain : PAF !!!. en face, un automobiliste tchèque roulant un petit peu trop vite  dans sa Volvo et pas très à droite, pour ne pas dire plutôt à gauche, n’a pas pu nous éviter.



Frayeur et effervescence ! Sylvie, notre chauffeuse, descend, accompagnée de notre guide, d’autres, vont alors se placer un peu en retrait, pour signaler le problème aux autres automobilistes. Il faut dire qu’ils ont le pied un peu leste là-bas.
Les pompiers arrivent en premier, pour sécuriser la zone, puis une première voiture de police (les exécutants), puis une seconde (les officiers !). Mais bon, pas de blessés, la voiture ne pourra pas repartir (bonne pour la casse), et le bus n’est qu’un peu abîmé sur l’avant gauche, rien ne l’empêche de rouler. Du car, nous voyons alors notre automobiliste
sortir un gros billet et le tendre vers les représentants de l’ordre ! Corruption ? Point du tout ….Non, amende immédiate.

Bref, tout cela nous a fait perdre plus d’une bonne heure.

 

Arrivée à KARLSTEJN. Trop en retard pour la visite du château qui était planifiée, et trop en avance pour le déjeuner, commence alors une petite flânerie qui se transforme en quelques instants en un moment de délire intense avec l’essayage de perruques.


         
       

Puis c'est le repas tchèque dans un restaurant aux décors un peu moyenâgeux.


L'accident nous ayant causé de retard, il nous faut passer à la vitesse supérieure pour conserver notre programme. 

Nos G.O. ont eut pitié de nous, et nous offrent la montée  au château en calèche.
Les pauvres chevaux. J’ai bien cru qu’on allait devoir descendre pour pousser. Nous terminons à pied le petit chemin pour découvrir un château plutôt impressionnant niché majestueusement  sur son piton rocheux.

 

       
    

 


Splendide. 650 ans que c’est construit et on a l’impression que le Grand Charles (KARL IV, pas l’autre qui était français), va arriver pour se mettre à table.


              

 

Explications détaillées (très très) par notre guide. Et redescente à  pied vers le bus sur cette petite route en pente avec tant de magasins souvenirs .

     


Michèle et Guy VINCENT 




                   ****************************************************************************************


La cristallerie RÜCKL à NIZBOR

Il est 15h,départ pour NIZBOR et sa Cristallerie RUCKL où nous arrivons vers 15H30. Notre guide nous "abandonne" alors  et passe le relais à une autre guide de la cristallerie.

   

Supers explications dans un excellent français. Nous pouvons alors admirer le travail des souffleurs.
 

Ce travail dans des conditions plutôt difficiles est réservé aux hommes. Il fait chaud et la bière coule à profusion. Les femmes s’occupent des moules en bois. Il y a même un enfant assis à une table, qui attend ses parents en faisant ses devoirs.


        
                                                       
 

Un petit tour à l’atelier de taille et dorure. Quelle doigté dans le geste. Nous apprendrons ultérieurement que les graveurs et graveuses avaient prolongés leur journée de travail exceptionnellement pour nous en raison de notre retard.



On nous assure que les travailleurs n’ont pas de maladies professionnelles.
 

Enfin nous arrivons dans le magasin de vente. Mais que choisir ? Il y a tant de splendides choses à voir…

Nous serons nombreux à sortir du magasin les bras chargés de cartons!
                                              http://shop.ruckl.cz

                                     

Et la visite se termine par une tournée générale offerte par nos GO, un rafraîchissement bienvenu à la terrasse du café attenant au magasin dans l’enceinte même de l’usine.

 

Retour vers l'hôtel avec contournement de Prague sans gros bouchons.

 


Michèle et Guy VINCENT 


                              **************************************************************************

Dîner surprise!


Retour à l’hôtel PRATOL vers 19H15. Après une petite douche rapide, direction la salle à manger. Étonnement en arrivant , il y là deux musiciens, avec tout le matériel, mais que se passe t-il donc ?    

                                                     


Repas typiquement tchèque, celui que l’on réserve pour les mariages et autre fêtes, servi par Wilhelm notre sympathique et dévoué chef du restaurant.


Avec la complicité de Wilhelm, nos G.O. nous avaient réservé une surprise : soirée anniversaire pour trois d’entre nous dont l'anniversaire tombait dans la semaine.
   


Champagne tchèque, bouquet de roses pour chacun (offert par la directrice de l’hôtel en personne). Trois anniversaires donc trois gâteaux. L’un avec un magnifique 60 pour Denis, (il vient de changer de tranche le "pôvre", bienvenue au club!)  et les deux autres pour les dames dont nous tairons l’âge : Chantal (la "gamine") et Michèle.

 

Discours, embrassades ……mais nos nos trois « impétrants » ne s'en tirerons pas comme celà. Ils seront mis à contribution pour la découpe des gâteaux !

Faut pas croire on les à fait bosser ...  comme des chefs!

  

Et pour continuer dans le plaisir et le bonne humeur, soirée dansante.


En ouverture Chantal et  Jean-Claude sur un air de Country ......

   

 ..... et en prime  un peu plus  tard un pas de deux de Jean-Claude et Daniel dans un kasatchok d’enfer.






Quelques slows lumière baissée, démo de danse grecque .... Sirtaki! 


               

 et un peu de disco pour mettre tout le monde sur la piste ……même Lucette et Babette! (mais chut! .......secret d'état)

Une superbe journée bien remplie et cependant trop courte avec de beaux et bons souvenirs.

 

Michèle et Guy Vincent

Publié dans Château de Karlstjen

Commenter cet article